La fraise : fruit ou légume ?



Botaniquement parlant, la fraise un « faux-fruit » puisqu'il s'agit en réalité d'un polyakène, c’est à dire un réceptacle floral, charnu, qui accueille de minuscules graines (les akènes) dans des alvéoles plus ou moins profondes. Dans le langage courant, on classe néanmoins la fraise parmi les fruits rouges. Fraise fruit ou légume

Le fruit en botanique : cas général

En botanique, un fruit est le résultat de la fécondation d'une fleur ; c'est la partie charnue qui contient les graines. La fraise est bel et bien le produit d'une fleur fécondée, mais n'est que le réceptacle sur lequel se fixent les graines : à l'inverse d'un fruit, elle ne protège pas les graines. Botaniquement parlant, c'est donc un "faux-fruit". Mais un fruit quand même...

Petite histoire de la fraise


Un fruit que l’on retrouvait déjà au Néolithique ! Des traces archéologiques ont prouvé que nos ancêtres du Néolithique consommaient déjà des fraises en Asie, en Amérique, mais aussi dans les régions sub-montagneuses d’Europe Occidentale. Sur ces trois continents, on comptait déjà pas moins de 35 espèces de fraises ! Témoignage de la diversité des climats où la plante a réussi à s’établir. Elle a vraisemblablement été répandue par l’intermédiaire des oiseaux, qui eux seuls peuvent transporter des graines sur d’aussi longues distances.

La fraise s’invite dans nos jardins au Moyen-Age

C’est au Moyen Age que l’on commença à introduire la fraise des bois dans les jardins et dans les potagers. Sa culture démarra avec le repiquage des stolons de l'espèce sauvage : la fraise des bois. Par la suite, le fumage et le paillage des sols permirent d’améliorer le rendement des récoltes.

La Renaissance : le début de la fraise « moderne »

À la Renaissance, la fraise était très appréciée et consommée avec de la crème pour les femmes, et du vin pour les hommes. Elle ne fera néanmoins l'objet d'un véritable commerce organisé qu'à compter du XVème siècle. Les Anglais, puis les Hollandais améliorèrent les espèces sauvages qui poussaient en abondance dans les bois afin d’obtenir des fruits de plus gros calibre. Par ailleurs, dès le XVIe siècle, fut notamment cultivée une variété rapportée du Nord Est des États-Unis, la Fraise Viginiana, qui était d’un rouge plus foncé que la fraise des bois européenne, et de plus gros calibre.

La fraise à la cour de Louis XIV

Jean-Baptiste de La Quintinie, jardinier du Roi Louis XIV, fit à la fraise, les honneurs de son extraordinaire potager. Il les cultivait sous serres pour le plus grand plaisir du Roi qui en faisait, dit-on, une grande consommation, malgré l'interdiction formelle de son médecin de l’époque, Nicolas Brayer (1606 – 1678).

Des fraises dans vos corbeilles de fruits au bureau ?

Notre activité professionnelle consiste en de la livraison de corbeilles de fruits en entreprises. Ainsi, pendant la saison, nous ne manquons pas l’occasion de mettre ce fruit délicieux à l’honneur dans vos corbeilles de fruits au bureau. En France, la saison de la fraise commence généralement en avril et se termine mi-juin. Vous la retrouverez donc régulièrement pendant cette période dans vos jolis paniers printaniers de fruits au bureau. Au Canada, où nous sommes également implantés, la récolte est un peu plus tardive, mais vous retrouvez néanmoins les fraises locales produites au Québec, au printemps, dans vos paniers de fruits au bureau ! Poursuivez votre lecture sur nos thématiques connexes : - l'ananas : fruit ou légume - pourquoi l'aubergine est un fruit - pourquoi l'avocat est un fruit Article rédigé par Camille Gaillard, MSc. In Life Science.