alex&alex logo livraison de fruits au bureau Paris
Alex & Alex
.

Icaque : le guide complet sur ce fruit exotique


L’icaque figure parmi les fruits tropicaux insolites qui possèdent le plus de vertus médicinales. Pourtant, ce fruit originaire d’Amérique centrale reste encore peu connu du reste du monde.

Ce fruit, qui s’apparente à une prune de petite taille, constitue en effet un remède naturel contre la diarrhée et la dysenterie (entre autres vertus). Si l’aliment vous est encore étranger, voici une occasion de découvrir ses multiples bienfaits et utilités.


icaques


I] 2 minutes pour tout savoir sur ce fruit originaire d’Amérique tropicale


L’icaque est un fruit encore méconnu en Europe. Le produit répond néanmoins à une multitude d’appellations, en l’occurrence : zikak blé, Ti zikak (en créole), icaco (en espagnol), fat pork ou coco plum (en anglais).



De son nom scientifique « Chrysobalanus Icaco », l’icaque est un petit fruit mesurant entre 1 à 3 cm. Natif de l’Amérique tropicale, il est également connu sous le nom de prune de coton. Ces termes font référence à sa pulpe qui s’apparente à un coton. Le fruit provient de l’arbre baptisé Icacou par les femmes Arawaks. Bien qu’originaire de l’Amérique tropicale, le fruit se répand progressivement dans les différentes régions des Antilles.

Le fruit comestible et globuleux à la chair dévoile une couleur principalement blanche. Arrivée au stade de maturité, l’icaque vire au vert. Sa couleur naturelle se situe ensuite entre le pourpre et le jaune. L’icaque arbore une forme de petite prune dotée d’une pulpe de style cotonneuse.

Baptisé l’icaquier et appartenant à la famille des Chrysobalanaceae, l’arbre est doté de petites fleurs blanches qui se rassemblent en groupes axillaires et terminaux sur l’icaquier. L’arbre est très utilisé dans la décoration d’intérieur et fait office d’objet d’ornement. Il peut d’ailleurs atteindre une hauteur de plus de 4 m. Ses feuilles sont de formes ovales et arrondies au sommet. Ils sont également luisants.



L’icaque possède une saveur originale située entre le fade et l’âcre qui laisse certains consommateurs encore perplexes.

De la taille d’une petite prune, l’icaque possède une pulpe cotonneuse, de couleur blanche est farineuse et dépose une saveur douce, assez fade, voire astringente. Dans certains cas, sa chair blanche confère une saveur légèrement âcre.


icaque


Notons que la pulpe blanche cotonneuse de l’icaque est comestible et s’entoure d’un noyau de taille imposant. Certaines personnes préfèrent d’ailleurs consommer uniquement le noyau, qui est comestible et a un bon goût d’amande.

En matière de calorie, le fruit ne confère qu’un très léger goût de sucre. Aussi, l’aliment ne contient que peu de calories. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le fruit est généralement accompagné de sucre lors de sa préparation et de sa consommation.



Le fruit est généralement localisé en Amérique tropicale et dans l’Amérique du Sud. Il est ensuite arrivé aux Antilles en compagnie des Arawaks du nord de l’Amérique du Sud. Le fruit traverse aujourd’hui tout le territoire, notamment dans les différents recoins de l’île.

L’icaque pousse également dans les régions côtières du sud de la Floride, dans les Caraïbes et dans les Bahamas. Vous pouvez apercevoir le fruit en Amérique centrale et méridionale, notamment, au nord du Brésil, au Mexique, en Équateur ainsi qu’en Afrique tropicale.


II] Icaque : bienfaits et vertus, et usage culinaire


Le surnom pulpe de coton fait référence à son aspect cotonneux ainsi que sa chair blanchâtre. Cette couleur vire cependant au violet une fois que le fruit a atteint l’âge adulte. Bien que peu connue du public, l’icaque commence à se faire connaitre auprès des grandes enseignes de grandes distributions.



Le fruit ne présente pas spécialement de grande valeur nutritive. Il ne contient que peu de sucre. D’ailleurs, selon une estimation, 100 g d’icaque en moyenne ne renferme que 10 à 15 g de sucre. Néanmoins, l’icaque renferme une grande quantité de composants naturels qui luttent contre la diarrhée.


icaque bienfaits

On le voit bien sur l’image ci-dessus : d’aspect extérieur, les icaques ressemblent à s’y méprendre aux prunes que nous avons l’habitude de rencontrer en Europe.



Le fruit possède des propriétés astringentes. Ses valeurs thérapeutiques combattent les diarrhées.

Par ailleurs du fait de ses propriétés astringentes, l’icaque possède des valeurs thérapeutiques et peut notamment aider à combattre les diarrhées. Des études ont en effet rapporté l’existence de triénoïques, d’acides tétraénoïques et de leurs dérivés oxo dans l’icaque. À ces composants s’ajoutent des tanins catéchol en quantité moyenne.

Certaines scientifiques ont également signalé la présente de diterpènes et de triterpènes dans les feuilles d’icaque. Des études phytochimiques ont révélé la présence de myricétine dans ses feuilles. Tous ces composants confèrent des propriétés pharmacologiques qui luttent contre la diarrhée.

Pour profiter de ces bienfaits, la posologie recommande une décoction à 30 g de fruit pour un litre d’eau. L’écorce doit être prise en infusion pour prévenir et traiter la dysenterie et les diarrhées rebelles. Les feuilles, l’écorce ainsi que les racines préviennent les risques de leucorrhée.

Les femmes peuvent faire usage du sic des feuilles et des racines battues avec de l’huile en guise d’injections vaginales. Le produit obtenu permet de raffermir les muqueuses. La décoction de 10 à 20 g de feuille d’icaque mélangée dans un litre d’eau bouillante constitue de plus un antiseptique naturel. La préparation cicatrise les plaies et lutte contre les maux de gorge.



De manière générale, l’icaque est consommée crue avec ou sans la peau. Cette dernière peut être confit dans du sucre ou pelée avant d’être consommée. Le fruit sert également d’ingrédient dans la préparation de rhums parfumés, de confitures et de compotes. Leurs amandes sont comestibles. Certaines personnes les préfèrent grillés.

Outre la chair et la peau, l’arbre est également d’une grande utilité. Dans les Caraïbes, la végétation est utilisée pour fabriquer des torches. Dans la médecine, elle est exploitée pour ses vertus médicinales.


III] À propos de l’icaque : le saviez-vous


Le fruit ne renferme pas que des vertus médicinales. Il se démarque également par ses nombreux faits remarquables. Découvrez les quelques informations insolites concernant l’icaque.



L’icaquier est l’arbre qui donne naissance au fruit nommé « icaque ». Du nom scientifique Chrysobalanus icaco, la végétation appartient à la classe des Magnoliopsida, de l’ordre des Rosales et de la famille des Chrysobalanaceae. L’arbre fruitier est originaire de l’Amérique tropicale et des Antilles. Vous pouvez également apercevoir l’arbre à la Réunion et aux Antilles Française. Il pousse généralement sur le littoral sec et dans la forêt semi-humide ainsi que sur le bord des rivières. Les bords de mer constituent en effet l’unique emplacement favorable à sa culture.

Dans le cadre de sa culture, il est conseillé de choisir une parcelle localisée au minimum à 200 m d’altitude. Pour favoriser une bonne récolte d’icaque, il faut réaliser des semis à partir des graines de la plante. Vous pouvez également effectuer une culture par bouturage. La floraison a par ailleurs lieu entre mars à mai, tandis que la fructification commence en juin et finit en septembre.



Il est possible de consommer l’icaque crue ou confit avec du sucre. Une variété appelée icaque bleu dépose une couleur bleue sur la bouche après sa consommation. Cette variété se démarque par son fruit plus petit et plus long. L’icaque bleu dévoile une couleur bleu foncé qui tâche sur la bouche.

Il existe également une autre variété d’icaques qui affichent une peau rose foncée qui vire presque au rouge. Une autre variété est revêtue de couleur verte et une autre variété révèle une peau bleu noire. Les icaques rose foncée et verte sont très répandues en Martinique, mais l’icaque à la peau bleu noire est plus rare, voire inexistante.


Médecine traditionnelle : vertus des racines, fleurs, et écorce d’icaquier


L’icaque renferme un tanin astringent, un composant très utilisé dans la médecine. Les scientifiques décrivent le fruit comme antidysentrique et antidiarrhéique. Prenant la forme d’infusion, l’écorce permet en effet de combattre la dysenterie et les diarrhées rebelles.

Le fruit fait aujourd’hui l’objet de nombreuses recherches scientifiques en raison de ses propriétés médicinales. Rappelons néanmoins que les Indiens caraïbes ont déjà exploité ses nombreuses vertus depuis des siècles. L’icaque a été utilisée pour traiter les flux de sang. Pour soulager ce mal, les Indiens préparaient une pâte de l’amande pilée et ajoutaient de l’eau de fleur d’oranger. Ces tribus utilisaient également les racines et les feuilles en décoction pour resserrer les organes féminins. Le produit servait ainsi à simuler la virginité d’une jeune femme.

Dans les Caraïbes, les fleurs et l’écorce de l’icaque font aujourd’hui office d’anti-leucorrhéiques. Les feuilles sont utilisées pour combattre les maux de gorge. Ils s’avèrent également un excellent remède contre les affections intestinales. Aux petites Antilles, la racine et l’écorce sont employées en décoction, tandis qu’en Jamaïque, ce sont les fruits et les feuilles. En Martinique, la racine est employée en macération pour lutter contre la « bless ».

Au Brésil, les habitants utilisaient les feuilles pour traiter le diabète. D’ailleurs, les extraits aqueux de feuilles d’icaque étaient en usage traditionnel dans le pays pour contrôler la glycémie des personnes souffrant de diabète.


Pour continuer d’apprendre :

Connaissez-vous d’autres fruits en « i » ?

La figue de barbarie : que savez-vous au sujet de cet autre fruit originaire d’Amérique centrale ?

Le calendrier des fruits de saison (pour la France) : consommer de saison devient facile !

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
Rédigé par Alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

Populaires

Agriculture raisonnée

Agriculture raisonnée

Tout comprendre à propos de l'agriculture raisonnée Agriculture raisonnée : définition L'agriculture raisonnée est un mode de production agricole qui prend en considération le respect de l'environnement, en limitant l'usage de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais). Le moins que l’on...

Lire plus...

10 conseils pour renforcer son système immunitaire

10 conseils pour renforcer son système immunitaire Une...

Calendrier des fruits et légumes de saison

Calendrier des fruits et légumes de saison I]...

14 idées pour améliorer le bien-être au travail

14 idées pour améliorer le bien-être au travail...

Le biologique, ce n’est pas systématique

Les pesticides sur les fruits et légumes :...

Absentéisme au travail : comment le réduire efficacement ?

Absentéisme : un coût que l'entreprise est en...

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.



N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.