alex&alex logo livraison de fruits au bureau Paris
Alex & Alex
.

Spiruline : bien la choisir pour bénéficier de ses bienfaits


I] La spiruline : Bienfaits


Présente sur Terre depuis plus de 3 milliards d’années sur Terre, cette algue bleue est entrée dans la chaîne alimentaire d’innombrables espèces, et notamment celle de l’homme, qui la consomme depuis des générations, dans plusieurs parties du monde (notamment au Tchad ou encore au Mexique).

———— Cliquez sur l’image ci-dessous pour zoomer ! ————

Les bienfaits de la spiruline

La qualité des nutriments contenus dans la spiruline font de cet aliment l’un des plus riches en minéraux sur Terre.

La spiruline est un concentré de nutriments : elle très est riche en B-carotène (1.5 mg/g), en fer (0.285mg/g), en vitamine E (0.15mg/g), mais aussi en potassium, magnésium, cuivre, et zinc. Elle est aussi particulièrement protéinée (60 à 70% de la matière sèche).

Découvrons ensemble dans cet article comment profiter de tous les bienfaits que vous offre la spiruline.



La spiruline étant un aliment et non un médicament, il serait plus adapté de parler de recommandations en fonction des effets souhaités que de « posologie » au sens propre.

Quoi qu’il en soit, et comme pour tout complément alimentaire il est important d’intégrer la spiruline à une alimentation saine, diversifiée et équilibrée. Notez également que la spiruline est déconseillée voire contre-indiquée dans certains cas : pour ce qui est des personnes allergiques aux algues, ou pour les personnes qui souffrent de la goutte, de phénylcétonurie, ou d’hémachromatose, sa consommation n’est pas permise. Les femmes enceintes doivent aussi être prudentes quant à sa consommation*.

(*) Un médecin est la meilleure personne pour vous conseiller sur l’utilisation de la spiruline. S’il vous suggère de le consommer, choisissez un produit organique sans nitrate.

Afin d’avoir la certitude de consommer une spiruline saine et de qualité, vérifiez que celle-ci est produite selon les principes de l’agriculture biologique, ou qu’elle provient de zones contrôlées, et qu’elle soit éco-certifiées.

Lors de la première prise, il est conseillé de ne pas dépasser les 1000 mg / jour chez l’adulte (500 mg / jour chez l’enfant), et de ne pas dépasser ces doses pendant de la première semaine. Vous pourrez ensuite augmenter progressivement les doses jusqu’à 5 à 10 grammes par jour (chez l’adulte) en fonction de vos besoins.

Il est aussi recommandé de consommer la spiruline en début de journée (ou durant la journée) plutôt qu’en fin de journée ou le soir, en raison de son effet énergisant.

Enfin, notez que la spiruline peut se conserver pendant deux ans dès lors que les conseils de conservation sont respectés.



Nous avons consacré un dossier complet sur les dangers de la spiruline, et il en ressort qu’il est important d’acheter de qualité, notamment afin de réduire au maximum le risque le plus important : à savoir celui de la contamination (par des bactéries ou des métaux lourds) lors de la production.

En effet, la spiruline, est une algue qui a tendance à absorber les métaux lourds qui se trouvent dans son environnement. Si elle n’est pas cultivée dans un environnement parfaitement sain, ou en l’absence de contrôle sanitaire rigoureux tout au long du processus de culture, elle peut contenir des traces de substances toxiques.

Par ailleurs, sa culture se fait généralement dans un environnement chaud et humide, favorable à la prolifération de bactéries. L’environnement de culture doit donc être sévèrement contrôlé, tout au long du processus de culture, afin d’éviter ce risque.

Voici donc les 3 meilleurs conseils que nous pouvons vous donner avant d’acheter de la spiruline :

– Conseil N°1 : Vérifier la provenance de la spiruline

Une partie importante de la production mondiale se fait aujourd’hui en Chine ou en Inde. Sans dénigrer le savoir-faire des producteurs installés dans ces pays, sachez que les normes écologiques et sanitaires y demeurent nettement moins strictes et claires qu’en Europe. Certaines études ont d’ailleurs démontré que la spiruline chinoise contenaient une quantité importante de pesticides et substances toxiques.

En France, les spiruliniers sont soumis à des normes particulièrement strictes. Si cela impacte bien entendu les coûts de productions, et donc les prix de vente, ces normes sont aussi la garantie d’une qualité supérieure.

– Conseil N°2 : Vérifier les labels de qualité

Malheureusement, à l’heure actuelle, très peu de spiruline bio est cultivée en France. En effet, la plupart des spiruliniers français utilisent un fertilisant minéral non autorisé dans le cadre d’une agriculture biologique : l’azote minéral, et il n’existe pas d’équivalent toléré en aquaculture certifiée biologique. Par conséquent, la majorité de la production française n’obtient pas le label « issue de l’aquaculture biologique ».

À défaut de pouvoir obtenir ce label AB, le label le plus connu est le label privé français Ecocert. Ce label assure notamment que la spiruline respecte les grands fondements de l’agriculture responsable, à savoir : sans OGM, sans radiation ionisante lors de la conservation, sans engrais chimique ou minéral (à l’exception de l’azote minéral).

– Conseil N°3 : Acheter de la spiruline, 100 % spiruline

Une spiruline de qualité est une spiruline qui contient 100% de spiruline, rien d’autre. Cela peut paraître évident, mais il est néanmoins utile de le rappeler. Si certaines marques y ajoutent des additifs, des colorants ou des conservateurs, c’est que leur spiruline n’est pas de qualité suffisante. Certaines marques sont par ailleurs relativement floue quant à la composition réelle de leurs produits, restez donc vigilants.


II] Spiruline : composition



La spiruline est très riche en fer : 3 grammes de ce superaliment contiennent autant de fer que 400 grammes de viande rouge. Le fer contenu dans la spiruline est par ailleurs bio-assimilable, c’est à dire parfaitement assimilé par l’organisme.

La consommation de spiruline est ainsi particulièrement recommandée en cas de d’anémie (une maladie liée à une carence en fer, caractérisée par le manque de globules rouges présents dans le sang, et qui provoque un fort état de fatigue), qui peut être traitée par la prise de spiruline en cure (nous vous recommandons 21 jours ; voir la rubrique dédiée à la posologie sans risque)?.

La consommation de ce superaliment est également conseillée en inter-saison. En effet, se sont les périodes durant lesquelles l’organisme est le plus vulnérable, et le fer contenu dans la spiruline contribuera à renforcer vos défenses immunitaires, et apportera à votre organisme le surplus d’énergie dont il a besoin.



La spiruline est tout particulièrement recommandée pour les sportifs, notamment du fait qu’elle est une source importante de protéines végétales (70% de la matière sèche). Si les personnes sédentaires peuvent consommer jusqu’à 5 grammes de ce superaliment par jour, pour les sportifs, cette dose peut être augmentée, et aller jusqu’à 10 ou 20 grammes (voire 30 grammes par jour pour les sportifs de haut niveau).

La qualité des acides aminés contenus dans la spiruline permet aussi aux sportifs de récupérer plus rapidement après l’effort. En effet, une récente étude* a montré que la phycocianine, une substance spécifiquement contenue dans la spiruline, joue un rôle important pour l’amélioration de la V0² max.

(*) cette étude montre que la prise de la spiruline augmente le seuil aérobie. La structure chimique intime de la phycocyanine, étant quasiment identique à celle de l’érythropoïétine (le cœur du globule rouge), celle-ci permet d’améliorer la capacité de récupération lors des efforts en aérobiose.

De plus, la spiruline contient des acides gras essentiels, rares dans l’alimentation (notamment l’Acide Gamma Linolénique) dont il a été démontré qu’ils permettent de lutter contre les tendinites et autres phénomènes inflammatoires. Elle est donc également recommandée à titre de prévention des blessures pour les sportifs.



La spiruline apporte toutes les vitamines du complexe de vitamines B, un complexe qui comprend 8 vitamines dont la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B2 (riboflavine), la vitamine B3 (niacine), la vitamine B5 (acide pantothénique), la vitamine B6 (pyridoxine), la vitamine B8 (biotine), la vitamine B9 (acide folique ou folate) et la vitamine B12 (cobalamine ou cyanocobalamine).

La spiruline est la deuxième source de vitamine B1 après la levure de bière, et c’est la meilleure source de vitamine B12 (devant le foie de boeuf, qui en contient 4 fois moins que la spiruline).

Néanmoins, les dernières recherches semblent montrer que la vitamine B12 contenu dans la spiruline n’est pas facilement assimilable par l’organisme. On ne peut donc pas la considérer comme une source de vitamine B12.

S


III] Propriétés, vertus et allégations santé de la spiruline


On distingue principalement deux modes d’utilisation de la spiruline :

– En interne pour ses effets bénéfiques sur l’organisme (la spiruline se présente alors sous forme de paillettes, de comprimés, de gélules ou encore de poudre)
– En externe pour les cheveux (la spiruline en poudre est alors la plus adaptée).



Les protéines de la spiruline, nombreuses et d’excellente qualité, agissent sur la kératine. Résultat : la croissance de vos cheveux s’accélère et ils gagnent en volume.

Par ailleurs, tous les éléments nutritifs présents dans la spiruline sont propices à une chevelure en pleine santé : ils les nourrissent en profondeur, ralentissent leur vieillissement, et améliorent leur aspect.

Il est donc possible de l’utiliser pour améliorer la santé de vos cheveux, soit en l’incorporant à votre shampoing, soit en l’appliquant sous forme de masque capillaire.

La spiruline en poudre s’intégrera ainsi parfaitement dans vos recettes de shampoing ou d’après-shampoing maison. Alternativement, vous pouvez tout simplement l’ajouter à votre shampoing habituel : pour une dose de shampoing, ajoutez en environ ½ cuillère à 1 cuillère à café (selon votre longueur de cheveux) et mélangez avant application.

En masque capillaire hydratant, vous pouvez mélanger 2 cuillères à soupe de spiruline à 3 cuillères à soupe de henné neutre + 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera + 100 ml d’huile de jojoba (ou tout autre huile de type huile de coco, huile d’avocat par exemple). Ajoutez-y un peu d’eau pour avoir une préparation facile à appliquer, puis laisser agir le masque pendant 1 à 2 heures sous une serviette chaude.



La spiruline est un remède naturel qui aide à lutter contre les dysfonctionnements de la thyroïde. En effet, elle ne contient ni iode*, ni fluor, et son absorption constitue bon moyen alternatif de contrer les désagréments de l’hyperthyroïdie sans interférer avec les effets de médicaments tels que le Levothyrox.

(*) La spiruline, étant une algue, celle-ci est souvent assimilée à un produit riche en iode. Mais il n’en est rien, car à l’état naturel, la spiruline se développe en réalité dans des lacs volcaniques alcalins, et non dans la mer.



Rappelons tout d’abord que la spiruline n’est pas un médicament. En effet, il s’agit d’une algue (ou plus précisément une cyanobactérie) qui contient certes des éléments très intéressants pour la santé, et qui en font donc un excellent complément alimentaire. Mais soyons clairs : la spiruline n’a pas de pouvoir curatif sur le cancer. Il n’existe en tout cas à l’heure actuelle aucune preuve de cela, et aucune études scientifiques sérieuses prouvant un quelconque effet sur la guérison des cancers.

On peut néanmoins bien entendu évoquer le pouvoir préventif de la spiruline sur le long terme. Elle agit en effet, comme nous l’avons vus, sur l’état de santé général, ainsi que sur le bien-être, mais certainement pas pour une maladie en particulier, telle que le cancer.

Il est aussi important d’évoque le fait qu’une série d’études suggèrent que la spiruline se combine positivement avec les isotopes radioactifs dans le corps. Elle pourrait donc avoir des résultats bénéfiques dans les cas de radiothérapie et permettrait donc de mieux supporter les traitements médicaux contre le cancer.

Elle ne peut donc en aucun cas remplacer les traitements anti-cancéreux (chimiothérapie ou radiothérapie).



Elle contient de nombreux acides aminés qui favorisent le renouvellement cellulaire, stimulent le métabolisme et préviennent l’accumulation de bactéries et d’autres substances néfastes sur la peau.

Elle contribue également à l’élimination des métaux lourds et des toxines. Ce qui se traduit par une peau plus brillante et plus lisse.

Pour son effet détox, elle peut être prise en cure détoxifiante de 21 jours.



La spiruline contient notamment de chlorophylle, des acides gamma-linolénique, du bêtacarotène et de la phycocyanine, des substances naturelles qui aident à éliminer les bactéries et à éradiquer les toxines responsables de l’acné. De plus, ces éléments contribuent à accélérer la production de nouvelles cellules saines, ce qui a pour effet de rendre la peau douce et lisse.



La spiruline contient de la phénylalanine, un acide aminé ayant un effet « coupe-faim ». Ainsi, grâce à ce superaliment, vous pourrez réduire les portions dans votre assiette, sans avoir de sensations de privation.

Dans le cadre d’un régime minceur, on conseille de prendre 3 à 6 comprimés avant chaque repas chez l’adulte. La spiruline doit alors être prise 15 à 20 minutes avant les repas de sorte que l’effet « coupe-faim » fasse pleinement son effet.

Il est néanmoins essentiel de garder à l’esprit qu’elle n’est pas un ingrédient minceur miracle ; mais elle vous aidera à instaurer des proportions raisonnables dans votre alimentation.



La plupart des organismes internationaux préconisent la spiruline pour les femmes qui allaitent, notamment en raison de sa teneur élevée en protéines, en fer naturel, et de sa richesse en acides aminés.

Cependant, certaines institutions de santé déclarent qu’on n’en sait pas encore assez sur l’utilisation de ces algues bleues pendant la grossesse et l’allaitement maternel. Elles invitent donc à demeurer prudente, et ce, en dépit du fait qu’elle soit prise depuis des générations pendant la grossesse dans certaines parties du globe (notamment au Tchad ou en Amérique du Sud), sans aucun effet secondaire.

Quoi qu’il en soit, si vous avez un doute, nous vous conseillons donc de consulter un médecin avant de commencez à prendre de la spiruline pendant la grossesse ou l’allaitement, et à consulter notre article dédié sur les contre-indications quant à la prise de ce superaliment dans certains cas rares.


Voici néanmoins quelques avantages de la spiruline pendant l’allaitement :

– Sa teneur en protéines et en anti-oxidants, deux éléments essentiels dans la période qui suit immédiatement la grossesse
– Son taux en chlorophylle, une substance qui joue un rôle de régulation des toxines dans le sang et qui vous permettra donc de booster le système immunitaire de votre corps durant l’allaitement
– La réserve en fer bio-disponible est par ailleurs forte intéressante pour toutes mamans. Elle aide à lutter contre l’anémie, une maladie communément diagnostiquée chez les nouvelles mères, sans constiper pour autant.

(*) une bonne spiruline peut contenir jusqu’à 65% voire 70 % de protéines

Espérant que ce dossier ait répondu à vos interrogations. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi retrouver d’autres articles Alex & Alex sur la spiruline :

Les dangers de la spiruline
La spiruline : l’avis du naturopathe

Si vous souhaitez en savoir davantage sur notre activité professionnelle qui consiste en un service de livraison de corbeilles de fruits au bureau à Paris et Montréal, n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous.

Call to action 2

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
Rédigé par Alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

Populaires

Agriculture raisonnée

Agriculture raisonnée

Tout comprendre à propos de l'agriculture raisonnée Agriculture raisonnée : définition L'agriculture raisonnée est un mode de production agricole qui prend en considération le respect de l'environnement, en limitant l'usage de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais). Le moins que l’on...

Lire plus...

10 conseils pour renforcer son système immunitaire

10 conseils pour renforcer son système immunitaire Une...

Calendrier des fruits et légumes de saison

Calendrier des fruits et légumes de saison I]...

14 idées pour améliorer le bien-être au travail

14 idées pour améliorer le bien-être au travail...

Le biologique, ce n’est pas systématique

Les pesticides sur les fruits et légumes :...

Absentéisme au travail : comment le réduire efficacement ?

Absentéisme : un coût que l'entreprise est en...

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.



N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.