Alex & Alex
.

Y a t-il des dangers ou effets secondaires avec le curcuma

Le curcuma (aussi appelé « safran des Indes ») est cette épice de couleur orangée, utilisée aussi bien en cuisine que dans la médecine douce pour son goût, ses propriétés curatives, mais aussi pour son rôle de colorant.

Le curcuma possède en effet de nombreuses vertus (voir notre article complet sur les bienfaits du curcuma), et est excellent pour la santé : il est en effet notamment recommandé de l’utiliser dans le cadre de la prévention de certains types de cancer.

Curcuma : racines ou en poudre

Mais le curcuma peut également devenir nocif s’il n’est pas utilisé à bon escient. Dans le présent article, nous vous proposons donc un panorama complet afin d’éviter les éventuels effets secondaires et autres complications liées à une mauvaise posologie. Nous vous expliquons en détail le fonctionnement des propriétés du curcuma, et nous vous donnons des techniques simples pour l’intégrer dans votre routine alimentaire. Bonne lecture !

I] Consommer du curcuma (frais ou en poudre) peut-il être dangereux ?

Si pour la plupart des gens, le curcuma ne représente aucun danger, il est toujours préférable de demander l’avis de votre médecin, notamment si vous ne l’avez encore jamais introduit dans votre alimentation.

En effet, à condition de respecter la posologie décrite ci-dessous, et à condition de ne pas présenter d’allergie à la curcumine, il n’y a aucun danger à consommer du curcuma (frais ou séché). Ou retrouve d’ailleurs le curcuma en libre commercialisation sous plusieurs formes : en poudre bien évidemment, mais aussi en comprimés, en gélules ou encore des racines fraîches de curcuma…etc. Autant de produits qui sont destinés à la consommation courante.

Le curcuma : composition

Le curcuma est un aliment extraordinaire qui a une composition particulière.

– Glucides, protéines, lipides

Dans 100g de curcuma, on retrouve 7,83 g de protéines, 9,88 g de lipide et 64,93 g de glucide. Cette portion de curcuma apporte par ailleurs des cendres et un total de 354 kcal d’énergie. Pour ces 100 g, il y a également 11,36 g d’eau.

– Vitamines

En outre, le curcuma se compose de vitamines diverses. En effet, la même portion de 100 g contient 25,9 mg de vitamine C, 1,8 mg de vitamine B6, 0,152 mg de vitamine B1 et 0,233 mg de vitamine B2.

– Oligo-éléments

A noter que le curcuma est aussi riche en oligo-éléments dont le calcium (183 mg), le phosphore (268 mg), le potassium (2525 mg), le magnésium (193 mg), le fer (41,42 mg)…etc.

Le curcuma contient-il un ingrédient potentiellement dangereux ?

Toutes les composantes du curcuma sont bien assimilées par l’organisme et de ce fait, le curcuma n’est pas considéré comme dangereux.

D’après les études menées, la curcumine qui compose le curcuma a même un effet antioxydant qui protège l’organisme contre les maladies causées par le stress. Cela aide aussi à anticiper les cancers en tout genre.

Bien que les études sur les bienfaits du curcuma n’ont pas encore tous été prouvés, force est de préciser que le curcuma n’a en aucun cas été déclaré dangereux jusqu’à ce jour à condition que l’individu ne présente aucune intolérance à la curcumine.

Le curcuma : un superaliment conseillé à tous ?

Non content d’être un remède contre divers maux, le curcuma a quasiment été qualifié de superaliment. Et cela s’explique par ses nombreuses vertus.

Le curcuma s’utilise chez tous ceux qui veulent avoir une belle peau car avec ses antioxydants, il combat les radicaux libres. Il est aussi pris en guise de remède contre le diabète étant donné qu’il provoque une hypersensibilité du foie et des muscles à l’insuline. Plus encore, diverses tisanes à base de curcuma sont utilisées pour maximiser la perte de poids.

Les adultes ne se privent pas de consommer du curcuma qui leur permet de renforcer leur immunité et de les protéger contre de nombreuses pathologies.

Cependant, le curcuma n’est pas conseillé à tout le monde. Hors usage alimentaire, il ne convient pas aux enfants de moins de 18 ans selon l’Agence européenne du médicament. Et encore, même pour l’alimentation, il est préférable de se référer aux dosages prescrits par le médecin car ils ne sont pas les mêmes que ceux des adultes. Dès lors, le mieux est d’éviter de donner du curcuma en trop grande quantité aux enfants.

Curcuma : la posologie sans danger

Dans le cadre alimentaire, la dose quotidienne de poudre de curcuma recommandée ne doit pas excéder 3 g. Au delà de 3 g par jour, on peut considérer que vous entrez dans le cadre d’un traitement (ou d’une cure) à base de curcuma. Il n’est donc pas conseillé de dépasser cette quantité de 3 g par jour sans demander l’avis de votre médecin au préalable.

En infusion, il suffit d’ajouter 2 g de curcuma dans 150 ml d’eau bouillante. Le tout s’infuse pendant une dizaine de minutes. De même, 10 ml de teinture mère suffit largement pour la journée.

Sous forme d’extrait fluide, il suffit d’en prendre entre 1,5 ml et 3 ml en une journée.

S’il s’agit d’extrait normalisé, la dose quotidienne est de 200 mg à 400 mg en un jour.

Curcuma : frais, en  poudre, ou en gélules

II] Dans quels cas le curcuma peut-il être déconseillé ?

Le curcuma est déconseillé chez certaines personnes. Il faut savoir qu’il ne convient pas aux personnes qui souffrent de calculs biliaires. Pareillement, il ne peut être pris par les sujets qui ont les voies biliaires obstruées.

Naturellement, le curcuma ne peut être pris par les personnes qui y sont allergiques.

Il n’est pas recommandé non-plus chez ceux qui viennent de se faire opérer des dents.

Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de curcuma car cette épice provoque parfois des contractions utérines qui peuvent mener à l’accouchement. Même chez les femmes allaitantes, le curcuma ne se consomme qu’à petites doses.

Curcuma cru : précaution d’utilisation

Le curcuma cru et frais peut-être consommé en soupe, en salade et autres repas. Il fait alors office d’assaisonnement.

Toujours est-il qu’il est recommandé de ne manger qu’un rhizome qui témoigne d’une peau en bon état. Par ailleurs, il faut faire attention à la manipulation du curcuma car sa couleur orangée tend à tâcher les doigts.

Par ailleurs, ceux qui souffrent de maux digestifs sont conviés à préférer le curcuma en poudre ou encore l’extrait fluide et la teinture mère.

Curcuma frais en coupe

Curcuma : contre-indications

Le curcuma n’est pas indiqué dans certains cas. Il ne convient pas aux personnes qui souffrent d’une maladie du foie.

Le curcuma n’est pas conseillé chez les patients qui doivent avoir une intervention chirurgicale dans les 15 jours ou une extraction dentaire.

De même, en cas de problème d’ulcère à l’estomac, il est préconisé d’éviter la consommation du curcuma car cela peut aggraver l’irritation.

D’un autre côté, il faut prendre garde à ne jamais associer le curcuma à certains médicaments tels que :

– Les anticoagulants : le curcuma contient également des anticoagulants et cela peut entraîner des hémorragies ou accentuer les saignements chez les patients.

– Les antiacides : le curcuma entrave l’effet de ce genre de médicaments en plus de conduire à des problèmes de digestion.

– Les anti-inflammatoires : le curcuma est un anti-inflammatoire naturel. Alors, le prendre avec un médicament ayant les mêmes propriétés peut constituer un risque de surdose.

Curcuma : effets indésirables


Pour tout dire, le curcuma n’a pas d’effets secondaires et s’il y a lieu, ils sont rares. Il est possible de les éviter en optant pour un produit de bonne qualité exempt de pesticide et d’additif.

Chez les personnes allergiques, la consommation de curcuma entraine de l’eczéma. Sinon, pour une première consommation, le consommateur peut être sujet à un problème de sécheresse buccale. Il peut également être en proie à des flatulences ou à des ballonnements.

Les femmes ménopausées qui consomment du curcuma peuvent souffrir de bouffées de chaleur.

En cas de surdosage, il est possible que le patient rencontre des problèmes de vomissements.

III] Conclusion : notre avis sur les dangers du curcuma

D’après ces quelques analyses, il est possible d’affirmer que le curcuma n’est pas dangereux pour la santé et le bien-être quotidien. Lorsque la dose est respectée et que les contre-indications sont observées de près, il n’y a aucun risque dans le cadre de la consommation de cette épice naturelle qui est naturellement digérée par l’organisme s’il est pris à faible dose.

Comment éviter ou limiter les effets secondaires du curcuma ?

Pour limiter les effets secondaires dus à la consommation de curcuma, il est nécessaire de ne choisir que des produits qui sont certifiés biologiques. Aussi, ceux qui viennent de la culture française font partis des plus recommandés.

Par ailleurs, il faut respecter scrupuleusement les doses prescrites par le médecin. Les sujets qui présentent une allergie à cette épice ne doivent pas en prendre. Aussi, il est mieux d’éviter le curry par la même occasion.

Curcuma et curcumine : où en acheter de très bonne qualité ?

Si vous habitez dans une « grande ville », vous pourrez facilement trouver du curcuma d’excellente qualité dans le quartier indien. A Paris par exemple : dans le 10ème arrondissement, rue du Faubourg Saint Denis.

Alternativement, vous pouvez aussi commander ce type de produits en ligne, dans des boutiques spécialisées de qualité. Si cela peut vous aider, nous avons identifié un excellent vendeur sur le web, très professionnel, et qui dispose de produits d’excellente qualité.

Le site en question s’appelle DYNVEO. Alors s’il ne commercialise pas de curcuma en poudre, vous y trouverez néanmoins de la curcumine, c’est à dire la principale molécule naturelle active issue du curcuma.

L’intérêt d’utiliser un extrait de curcumine plutôt que le curcuma réside tout simplement dans la concentration en principe actif, et dans la biodisponibilité (c’est à dire la capacité de notre organisme à l’assimiler).

Nous avons testé plusieurs produits à base d’extrait naturel de curcumine, mais vous conseillons celui de DYNVEO, car il contient ce que l’on appelle de la curcumine libre, c’est à dire que la molécule active est très facilement assimilable par l’organisme.

Image1

Leur technique d’extraction du composé actif est brevetée par une formule appelée Longvida, et la curcumine ainsi obtenue est pure à 95% : elle contient donc très peu d’oxalate, ce qui est très apprécié, notamment pour limiter l’inflammation des reins, en cas de cure.

Un produit que nous avons testé, et que nous pouvons donc vous recommander.

Sur le même sujet, et pour poursuivre votre lecture, voici une sélection d’articles qui pourraient vous intéresser :

Curcuma : le guide complet de cette épice aux multiples vertus

Curcuma : bienfaits et vertus au quotidien

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
Rédigé par Alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

Populaires

Agriculture raisonnée

Agriculture raisonnée

Tout comprendre à propos de l'agriculture raisonnée Agriculture raisonnée : définition L'agriculture raisonnée est un mode de production agricole qui prend en considération le respect de l'environnement, en limitant l'usage de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais). Le moins que l’on...

Lire plus...

10 conseils pour renforcer son système immunitaire

10 conseils pour renforcer son système immunitaire Une...

Calendrier des fruits et légumes de saison

Calendrier des fruits et légumes de saison I]...

14 idées pour améliorer le bien-être au travail

14 idées pour améliorer le bien-être au travail...

Le biologique, ce n’est pas systématique

Les pesticides sur les fruits et légumes :...

Absentéisme au travail : comment le réduire efficacement ?

Absentéisme : un coût que l'entreprise est en...

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.



N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.