Alex & Alex
.

Le Fruit du Dragon (aussi appelé « Pitaya ») : guide complet

Ce fruit étrange, mélange de pittoresque et d’élégance, apporte une touche colorée sur les étals de fruits et légumes lorsque les mois en « bre » se profilent à l’horizon (de septembre à décembre). Son nom presque mythologique, ses couleurs vives, son look exubérant et son coeur pulpeux et juteux sont autant d’appels au voyage quand les premiers froids gagnent l’Hexagone.

Le fruit du dragon ne ressemble à nul autre, et il est véritablement emblématique de l’exotisme asiatique.

Partons à la découverte de la Pitaya (ou pitahaya), autre nom du fruit du dragon, qui recéle, vous le verrez, de nombreux secrets !

fruit du dragon entier et en coupe

I] Fruit du Dragon ou Pitaya : tout savoir en 2 minutes sur ce fruit

Première surprise, le fruit du dragon est le fruit d’une plante du genre cactée, le Hylocereus undatus bien adaptée aux climats arides. Et ce n’est que très récemment, depuis les années 1990, que cette plante et ce fruit ont commencé à gagner en notoriété, suite à son introduction en tant que plante ornementale dans des régions très éloignées de son implantation originelle.

Fruit du Dragon : origine

Deuxième surprise, le fruit du dragon n’est pas du tout originaire d’Asie, mais d’Amérique Centrale ! Cette plante s’est initialement développée dans les zones séches à faible pluviométrie du sud du Mexique, du Guatemala et du Salvador.

Si dans l’imaginaire commun, le fruit du dragon est un fruit asiatique, c’est parcequ’il fut introduit au 19ème siècle au Vietnam par des colons français : ce fruit atypique fut alors la chasse gardée de la famille royale vietnamiène, avant de gagner petit à petit la bourgeoisie locale.

La culture du fruit du dragon pris ensuite de plus en plus d’ampleur dans ce pays, au point d’en devenir le premier produit d’exportation du Vietnam, devenant alors très populaire et très consommé dans toute l’Asie du Sud-Est.

De plus, cette appellation de « fruit du dragon » est celle donnée par les vietnamiens à ce fruit dont la plante rappelle la danse sineuse du dragon, créature mythologique très présente dans la culture asiatique.

un fruit et un arbre qui rappellent le dragon

Son nom d’origine, Pitaya, quasiment inconnu en France, est lui originaire du lieu d’implantation endémique de ce fruit, l’Amérique Centrale, et signifie « fruit écailleux » dans la langue amérindienne.

En raison de la popularité grandissante de ce fruit et l’augmentation de sa consommation mondiale, on retrouve maintenant des cultures de Pitaya un peu partout dans le monde, toujours dans des zones à climat chaud : Israël, Australie ou encore Île de la Réunion ou Guadeloupe.

plantation de fruits du dragon

Fruit du Dragon : goût, saison et conservation

La peau peu épaisse de la pitaya renferme une chair délicieuse, plus ou moins juteuse en fonction du fruit, dont la texture rappelle celle de la pastèque.

Cette chair est parsemée de centaines de petites graines noires, comestibles, un peu similaire aux graines de kiwi.

Au niveau du goût, on retrouve des notes de poire et de melon.

Même s’il est possible de trouver des pitayas tout au long de l’année sur les étals de votre marchant de fruits, sa pleine saison reste de septembre à décembre.

Pour ce qui est de la conservation du fruit du dragon, il faut savoir que c’est un fruit assez fragile qui doit se consommer rapidement après sa cueillette. Il est donc conseillé de le consommer sans délai après son achat, et de le conserver au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Prix moyen du Fruit du Dragon en France : de 7 à 20€ le kg

Connu sur les étals du marché français depuis seulement deux décennies, l’engouement des consommateurs ne cesse de croître pour ce fruit.

Suivant la période de l’année et la qualité du fruit, le prix du fruit de dragon varie de 7 à 20 euros le kilo.
Vendu au kilo, le poids d’une pitaya est assez variable, pouvant aller de 150 grammes à presque 1 kg !

II] Fruit du Dragon : bienfaits nutritionnels

Le fruit du dragon est une réelle bombe nutritive pour notre organisme. Il serait dommage de s’en priver.

Analyse nutrionnelle


En plus de son faible apport calorique, le fruit du dragon regorge d’autres éléments très intéressants :

– 82 grammes d’eau

– 7.1 grammes de glucides

-0.4 gramme de lipides

-1 gramme de protéines

-1.7 gramme de fibres

-20 mg de magnésium

-3 mg de Vitamine C

-0.6 mg de fer

Les vertues pour l’organisme de la pitaya sont nombreuses. Ce n’est pas pour rien que ce fruit est une vedette des médecines traditionnelles des indiens d’Amérique centrale.

Vertues médicinales de la pitaya


Riche en antioxydant, il permet de ralentir le vieillissement cellulaire. Sa forte teneur en fibre en fait également un bon allié contre la constipation.

La vitamine C est réputée pour combattre la fatigue et stimuler le système immunitaire, deux autres vertues de ce fruit riche en vitamine C.

Enfin, le magnésium naturellement présent dans ce fruit en fait un allié de choix pour donner à votre organisme son apport journalier recommandé en cet élément très important pour le corps humain; élément qui a tendance à se faire rare dans nos habitudes alimentaires occidentales (des études ont révélé qu’en moyenne notre alimentation est trop pauvre en magnésium, de 30 à 50 % en dessous des apports journaliers conseillés).

Comment manger la pitaya ?

La pitaya se déguste de plusieurs façons.

Le plus simple étant de la manger cru. Coupée en deux, on peut alors se délecter de sa pulpe sucrée directement à la petite cueillère. La miriade de graines noires présentes dans la chair sont comestibles, et offrent un côté croquant non désagréable.

La peau, elle, en revanche, n’est pas comestible, elle a un goût très amer.

Pour le déguster autrement, il est tout à fait possible de le transformer en jus ou encore en smoothie.

Et il ne faut pas oublier la fameuse salade de fruit exotique avec le fruit du dragon.

fruit du dragon à deguster en salade de fruit

Pour les plus aventureux, pourquoi ne pas tenter la bochette de kiwi/fruit du dragon lors de votre prochain barbecue entre amis ? Dépaysement et surprise garantis !

Où acheter un Fruit du Dragon d’excellente qualité ?

Les fruits du dragon sont maintenant bien présents sur tous les étals francais. Il est courant d’en trouver dans les hypermarchés mais le plus sûr moyen d’en dénicher est de se rendre dans une épicerie asiatique qui détiendra très certainement ce petit bijoux fruité.

Pour reconnaître un fruit du dragon frais, il est important de s’intéresser à sa couleur et son aspec extérieur. En effet, la couleur doit être éclatante et les écailles ne doivent pas être sèches. Et bien évidemment, le fruit ne doit pas présenter de tâches de champignons ou de moisissure.

III] Le saviez-vous ?

Le cactus qui porte le fruit du dragon est une plante dite hémiépiphyte. C’est à dire qu’elle a besoin d’une autre plante pour s’y accrocher et se développer. Ses graines vont germer dans la canopée et ses racines vont ensuite croître vers le sol, jusqu’à pouvoir s’ancrer dans la terre.

Et même si il fait parti de la famille des cactées, la plante du fruit du dragon ne comporte pas d’épine, ce qui facilite grandement la cueillette de son fruit

Des besoins en eau très faibles


En tant que plante cactée, l’Hylocereus undatus a des besoins en eau très limité, ce qui rend la culture de la pitaya l’une des cultures fruitières les plus économes en eau au monde.

Elle peut donc être conduite dans des régions plutôt arides, à la différence de la plupart des cultures fruitières classiques.

Fruits du Dragon rouges, roses ou jaunes : quelles différences ?

Le fruit du dragon existe sous trois grandes variétés.

La variété de fruit du dragon la plus connue en France est celle avec la peau rose teintée de vert, à la chair blanche, juteuse, douce et sucrée. C’est la Pitaya Blanche, le plus connu des fruits du dragon, et son nom scientifique est Hylocereus undatus.

La Pitaya Rouge ou Pitaya Sanguine présente quand à elle une chair rouge. La couleur de sa peau est quasi identique à celle de la pitaya blanche. Le fruit est en revanche généralement de plus petite taille. Cette variété native du Costa Rica répond au doux nom de Hylocereus costaricensis

Enfin, la Pitaya jaune est un fruit à la peau jaune et à la chair blanche. Cette variété est originaire du nord de l’Amérique du Sud (région entre le Vénézuela et le Pérou) et a la particularité de se parer de fleurs aussi gigantesques que magnifiques, d’où son nom de Hylocereus megalanthus. Le fruit a une saveur très plaisante, délicatement sucrée.

variétés de fruit du dragon rouge et jaune

Des fleurs qui éclosent la nuit


Et oui c’est systématiquement la nuit que s’épanouissent les fleurs de ce cactus exhubérant.

Ce sont de grandes fleurs blanches, au coeur doré, qui vont ensuite exhaler une douce odeur de vanille tout au long de la journée.

fleur blanche de fruit du dragon

Pour continuer d’apprendre :

Le jamalac – un fruit rare à découvrir

La Goyave : le fruit exotique par excellence

Et la Sapotille, vous connaissez ?

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
Rédigé par Alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

Populaires

Agriculture raisonnée

Agriculture raisonnée

Tout comprendre à propos de l'agriculture raisonnée Agriculture raisonnée : définition L'agriculture raisonnée est un mode de production agricole qui prend en considération le respect de l'environnement, en limitant l'usage de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais). Le moins que l’on...

Lire plus...

10 conseils pour renforcer son système immunitaire

10 conseils pour renforcer son système immunitaire Une...

Calendrier des fruits et légumes de saison

Calendrier des fruits et légumes de saison I]...

14 idées pour améliorer le bien-être au travail

14 idées pour améliorer le bien-être au travail...

Le biologique, ce n’est pas systématique

Les pesticides sur les fruits et légumes :...

Absentéisme au travail : comment le réduire efficacement ?

Absentéisme : un coût que l'entreprise est en...

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.



N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.