Alex & Alex
.

Outils et méthodes pour conduire une démarche RSE

A la vue de la définition de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE), certains d’entre vous sont peut-être tentés de se demander « A quoi bon ? ». Eh bien, détrompez-vous, la RSE n’est pas une démarche cosmétique comme certains entrepreneurs aiment à le penser encore.

démarche rse


Non, une démarche RSE faite dans les règles de l’art a véritablement le potentiel d’améliorer le fonctionnement global de l’entreprise, de la rendre plus efficace, plus agile et plus respectueuse de l’environnement ainsi que des hommes et des femmes qui y travaillent. Mieux encore, la RSE vous offrira aussi gains de productivité et une performance financière en hausse !

C’est pourquoi, dans cet article, nous détaillerons ce qu’est la RSE, mais aussi comment la mettre en place en 6 étapes avant de lister les bénéfices évidents pour votre entreprise de cette démarche…


I] Démarche RSE : tout comprendre en 2 minutes


On le rappelle, la RSE est définit par une norme internationale, la norme ISO 26000. Ainsi, les entreprises connaissent les principes et les thèmes que recouvrent la responsabilité sociétale. Objectif ? Aider les entreprises à assumer leurs responsabilités quant aux impacts de leurs décisions et de leurs activités sur la société, mais aussi et surtout l’environnement…

Et si la norme ISO 26000 n’est pas contraignante, mais uniquement incitative, elle permet tout de même de totalement changer le mindset, la façon de penser et d’agir des entreprises les plus innovantes…


Démarche RSE : qui est concerné dans l’entreprise ?


Si le terme était à peine connu il y a environ 10 ans, aujourd’hui plus de 50% des dirigeants français s’engagent sur la voie de la RSE. Les mentalités entrepreneuriales ont donc rapidement changé. En effet, désormais, 75% des dirigeants ont un regard positif sur la RSE qu’ils considèrent comme une belle opportunité d’ouverture sur l’extérieur, d’écoute et de respect…

Un changement de point de vue des dirigeants, mais pas seulement car, rappelons-le, une bonne démarche RSE doit être validée et accompagnée par toutes les strates de l’entreprise du management aux ressources humaines en passant par la fabrication, l’approvisionnement, les fournisseurs, etc.

Point positif : dans un récent sondage BVA, 85% des salariés estimaient que leur entreprise avait au moins mis en place une action RSE. En tête, des pratiques liées à la protection de l’environnement (68%), viennent ensuite des actions liées aux conditions de travail (61%), à l’éthique (61%) ou encore à la promotion de la diversité (59%). Tout aussi important, 83% des salariés estiment que la RSE répond parfaitement aux attentes des consommateurs qui souhaitent avoir une consommation plus responsable…


Exemples de démarches RSE dans des PME innovantes


Aucun doute, le prérequis en matière de démarche RSE : pour garantir un produit ou un service responsable à ses clients, il est nécessaire de mener une politique d’achats responsable !

En un mot comme en cent, il vous faut chercher le bon équilibre, le juste prix, afin que toutes les parties prenantes y trouvent leur compte, mais aussi être particulièrement intransigeant sur les aspects éthiques, les critères environnementaux et de progrès social…

La norme ISO 26000 balaie de très nombreuses thématiques, mais laissez-nous vous donner quelques démarches RSE importantes en ce début de 21ème siècle :

#1 – Réinvestir une partie des bénéfices dans des programmes de santé,

#2 – Le soutien d’organismes de bienfaisance dans votre secteur d’activité,

#3 – Passer à un fournisseur d’énergies renouvelables

#4 – Pensez au recyclage

#5 – Respecter les règles de base de la santé et de l’hygiène au travail

#6 – Optimiser l’éclairage de vos lieux de travail

#7 – Respecter le droit du travail

#8 – Promouvoir l’égalité hommes-femmes dans l’entreprise

#9 – Promouvoir la diversité dans vos équipes

#10 – Établir des règles pour les achats responsables

#11 – Évacuer le travail des enfants de vos fournisseurs

#12 – Favoriser les circuits courts

#13 – Favoriser l’emploi des jeunes et des seniors

#14 – Interagir avec l’économie sociale et solidaire

#15 – Lutter contre l’obsolescence programmée

#16 – Être transparent sur ses conditions de production


Pourquoi s’engager dans une démarche RSE ?


Tout simplement car la RSE sera pour vous une grille de lecture nouvelle de votre activité. Elle vous permettra de mieux répondre aux défis de notre siècle (climat, transparence, égalité, etc.). Mieux encore, cette démarche de responsabilité sociale vous aidera à répondre aux attentes des acteurs économiques, qu’il s’agisse de vos clients, de vos fournisseurs et même de vos actionnaires ou des syndicats de votre entreprises…

Ainsi, vous arriverez à mieux mesurer et évaluer l’impact de ses activités en matière environnementale et sociétale (consommation d’eau, d’énergie, taux d’accidents du travail, etc.) et vous pourrez aussi mieux assurer la pérennité de votre société. Pourquoi ? Tout simplement car les entreprises qui ne tiennent pas compte des impacts environnementaux et sociétaux de leurs activités sont menacées dans leur existence même !

Ne négligez donc pas aussi que si vous ne vous engagez pas dans une démarche RSE, votre image risque de se ternir. En effet, tous les consommateurs (particuliers et entreprises) souhaitent des entreprises plus transparentes sur les conditions de production et qui proposent des produits plus respectueux de l’environnement et des salariés ! Mieux encore, respecter la norme ISO 26000 vous aidera aussi à trouver des actionnaires ou des investisseurs plus facilement. En effet, ces derniers sont désormais de plus en plus enclins à choisir les entreprises respectueuses de tous ces critères !

démarche rse


II] Instaurer une démarche RSE dans son entreprise en 6 étapes


La mise en place d’une démarche RSE sera une vraie révolution pour votre entreprise, il est donc absolument nécessaire de bien préparer cette mise en place et de la mettre en action de façon progressive. Voici donc en 6 étapes comment devenir une entreprise ISO 26000…



Jusqu’où va la responsabilité de l’entreprise ? Soyons clairs, les entreprises sont responsables de leurs activités et donc des répercussions de celles-ci. Un devoir de vigilance qui va même désormais beaucoup plus loin puisque ce devoir s’étend aussi à présent aux relations commerciales de l’entreprise. On peut citer sur ce sujet la loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordres.

Autrement dit, en France désormais, une grande entreprise est responsable des éventuels dommages causés par l’activité de ses filiales et de ses sous-traitants. Pour cela, rien de mieux donc de mettre en place tous les garde-fous pour éviter de tels risques !



Comme souvent, lorsqu’il nous faut apporter de très gros changements à une entreprise, c’est la phase préliminaire, l’état des lieux donc, qui est la plus importante ! Objectif ? Analyser les forces et les faiblesses de votre entreprise face aux questions cruciales de la RSE…

Ne la négligez pas car cet état des lieux va aussi avoir des vertus pédagogiques en permettant à tous les acteurs de l’entreprise de prendre pleinement conscience des enjeux de la démarche RSE. Et mieux encore, c’est au cours de cette étape que vous retiendrez les principaux axes de votre mutation !

Sachez donc que pour bien réaliser cet état des lieux, il vous faut vous référer au chapitre 5 de la norme ISO 26000. Ce chapitre est intitulé « Identifier sa responsabilité sociétale et dialoguer avec les parties prenantes ».

Notez que pour vous procurer le texte complet, il faut vous rendre sur le site ISO.org qui vous donnera la liste des instituts nationaux membres de l’ISO…

Parmi les grandes questions à vous poser :

– Quels sont les acteurs de ma profession ?

– Quels sont les acteurs présents sur mon territoire ?

– Avec qui mon entreprise possède-t-elle des obligations légales ?

– Qui est impacté par mes activités ?

démarche rse



Votre état des lieux a été fait, il vous faut à présent passer à l’action, mais attention, la règle n°1 est d’apprendre à prioriser les actions. En effet, s’engager dans une démarche RSE ne veut pas dire entamer et mettre en œuvre toutes ces actions d’un coup !

Comment faire ? En hiérarchisant les actions en fonction des enjeux de votre secteur, de la France, mais aussi et surtout de votre entreprise.

On appelle cela pompeusement la matérialité, mais dit autrement et plus simplement, cela consiste à lister les sujets environnementaux et sociaux qui peuvent réellement impacter la performance de votre entreprise et sur lesquels vous avez véritablement une emprise. Bref, ne cherchez pas à régler la crise climatique à vous tout seul si vous êtes dans le secteur de la restauration, mais sans doute pouvez-vous améliorer l’approvisionnement de vos matières premières ou tout faire pour utiliser le moins possible de plastique !

N’oublions pas enfin que dans tout ce processus de mise en place de la norme ISO 26000, il est essentiel d’en passer par le dialogue et l’échange avec vos collaborateurs. En effet, il n’y a pas un seul levier dans votre entreprise pour améliorer votre RSE !



C’est parti… et rien de mieux lorsque l’on met en place une démarche RSE que de fonctionner en mode projet ! Et qui dit « mode projet » dit aussi un chef de projet RSE !

Pour cela, vous pouvez réaliser un audit social afin de trouver la perle rare qui mènera à bien ce projet extrêmement important pour votre entreprise. Il vous faut une personne à la fois concernée par les enjeux de la RSE, mais aussi le plus à même de déclencher le dialogue entre les différents services…

N’hésitez pas aussi à réaliser un benchmark auprès d’entreprises impliquées dans une démarche de RSE. Ainsi, vous identifierez facilement les meilleures pratiques dans le domaine !

A vous ensuite, et surtout à votre chef de projet, de construire la stratégie de l’entreprise en matière de RSE, bref de définir les objectifs et de trouver les solutions concrètes à mettre en place.

N’oubliez pas aussi que se lancer dans une telle démarche a un coût, veillez donc à avoir le budget nécessaire sinon vous aurez dépensé beaucoup d’énergie pour pas grand-chose.

Très important aussi, pensez bien que vous ne travaillez pas en circuit fermé, mais bien en corrélation avec d’autres entreprises. Le point crucial dans cette phase de mise en œuvre d’une démarche RSE est donc bien celle-ci :



Il est effectivement important que vous mettiez en place des indicateurs quantitatifs et qualitatifs de votre démarche RSE car, même si rien ne vous oblige légalement à appliquer la norme ISO 26000, il sera important en interne (collaborateurs) et en externe (clients, partenaires, communication, etc.) de pouvoir justifier de vos choix et de mettre en avant vos avancées concrètes en matière de responsabilité sociale.

C’est effectivement un fait important, précisons bien que les PME et les TPE n’ont pas l’obligation de rendre des comptes sur leurs impacts sociaux et environnementaux et encore moins de mettre en place une politique RSE. Une obligation de reporting est en revanche obligatoire pour les entreprises cotées en bourse et celles qui ont un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros et/ou de plus de 500 employés.

Disons enfin que cette norme internationale ISO 26000 n’est en aucun cas « certifiante », mais qu’elle vous donnera une ligne de conduite afin de coller au plus près aux exigences environnementales et sociétales actuelles…



Promouvoir les actions responsables de votre entreprise est évidemment un véritable atout, qu’il s’agisse d’un simple reporting de vos avancées ou bien de la labellisation de votre démarche. Une récente étude démontre que sur 30 entreprises interrogées, 87% d’entre elles ont fait le choix d’une valorisation externe. Certaines vont même jusqu’à concourir pour un prix…

Pourquoi communiquer me direz-vous ? Eh bien, il semble que cela soit aussi d’une grande aide pour la mise en œuvre de la RSE car cela ancre la démarche de l’entreprise dans la stratégie entrepreneuriale en mobilisant tous les acteurs du projet !

démarche rse


III] Quels sont les bénéfices de la RSE pour l’entreprise


On le voit la RSE est une véritable opportunité pour les entreprises qui souhaitent améliorer leur management, renforcer leur engagement sociétal et limiter leur impact environnemental. Découvrons donc les bénéfices de cette norme ISO 26000…


Attirer les talents, motiver et fidéliser ses collaborateurs


Effectivement, n’oublions pas que dans le cadre de votre politique de recrutement, cette valorisation de votre démarche RSE peut rendre votre entreprise plus attrayante. Savoir que vous valorisez la diversité, comme l’intégration de personnes handicapées ou que vous respectez l’égalité homme-femme, ne peut être que positif pour vos futurs candidats. Même chose en matière de respect de l’environnement, une préoccupation devenue primordiale pour tout un chacun.

Attirer de nouveaux talents, mais aussi motiver et fidéliser vos salariés ! Effectivement, aucun doute, préserver la planète, mais aussi le bien-être de vos collaborateurs et de vos fournisseurs et clients est un facteur dynamisant pour la vie et le développement de votre entreprise :


Se différencier de la concurrence et accéder à de nouveaux marchés


Mettre en place une démarche RSE est aussi une bonne façon d’innover et donc de vous différencier de la concurrence. Vous le verrez, le simple fait d’intégrer dans votre politique entrepreneuriale les préoccupations environnementales et sociétales vous conduira à des innovations concernant vos produits ou vos services, mais aussi à des innovations sociales, concernant la façon de diriger et manager vos équipes.

Mieux encore, à vous aussi de nouveaux marchés. Explication : de nombreuses entreprises et particuliers privilégient désormais les fournisseurs ayant une démarche RSE. Et puis, si vous avez l’habitude de répondre aux appels d’offre, vous verrez que de nombreuses collectivités territoriales donnent désormais beaucoup plus facilement leur chance aux entreprises écoresponsables où il fait bon vivre… et travailler !


Augmenter sa performance globale


C’est un fait, de nombreuses études le démontrent, la corrélation entre les démarches RSE et les performances économiques des entreprises sont évidentes. Par exemple, selon France Stratégie, les sociétés qui ont intégré une démarche ISO 26000 ont vu leur performance moyenne augmenter de 13%. Notons aussi que le gain est de 5% sur la relation-client et de 20% dans le domaine des ressources humaines.

De plus en plus d’investisseurs considèrent donc que la RSE non seulement améliore les pratiques sociales et environnementales des entreprises, mais influence aussi positivement sa valeur à moyen et long terme…

Voici donc tous nos conseils afin que vous réussissiez votre transition RSE et si vous souhaitez aller plus loin et apporter du bien-être à vos collaborateurs tout en respectant une certaine éthique, n’hésitez pas à découvrir les solutions d’affaires Alex & Alex.

Des services de convivialité au bureau (fruits au bureau, café, thé, et en-cas variés), éthiques et responsables, qui contribueront parfaitement à la démarche RSE de votre entreprise !

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
Rédigé par Alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

Populaires

Agriculture raisonnée

Agriculture raisonnée

Tout comprendre à propos de l'agriculture raisonnée Agriculture raisonnée : définition L'agriculture raisonnée est un mode de production agricole qui prend en considération le respect de l'environnement, en limitant l'usage de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais). Le moins que l’on...

Lire plus...

10 conseils pour renforcer son système immunitaire

10 conseils pour renforcer son système immunitaire Une...

Calendrier des fruits et légumes de saison

Calendrier des fruits et légumes de saison I]...

14 idées pour améliorer le bien-être au travail

14 idées pour améliorer le bien-être au travail...

Le biologique, ce n’est pas systématique

Les pesticides sur les fruits et légumes :...

Absentéisme au travail : comment le réduire efficacement ?

Absentéisme : un coût que l'entreprise est en...

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.



N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.