Alex & Alex
.

Jaboticaba : le guide complet de ce fruit exotique

Le Jaboticaba est un fruit exotique d’exception très apprécié au Brésil d’où il provient. Peu connu du reste du monde, il est depuis toujours l’un des fruits préférés des aborigènes pour son goût sucré et ses vertus thérapeutiques.

Comme en témoigne la photo ci-dessous, ce fruit a la spécificité de pousser directement sur le tronc et les branches (chose peu commune pour les fruitiers d’Europe, puisque les fruits y poussent généralement sur des tiges), mais il possède également beaucoup d’autres spécificités que je vous invite à découvrir dans cet article !

jaboticaba - arbre et fruits

I] 2 minutes pour tout savoir sur ce fruit originaire du sud-est brésilien

Originaire de la région du Minas Gerais, vaste état à l’intérieur des terres, au sud-est du Brésil, le Jaboticaba est aussi présent en Argentine, en Bolivie et au Paraguay. Depuis peu, on le trouve aussi à la vente aux Etats-Unis et en Australie. Sachez qu’il est aussi connu sous les noms de Guapuru, Ybapuru, Hivapuru et de Sabara. Apprenons à présent à reconnaitre ce fruit désormais cultivé essentiellement dans la région de Rio de Janeiro…

Jaboticaba : description de ce fruit méconnu

Le Jaboticaba est une baie ronde (semblable à un grain de raisin), de couleur noire tirant sur le pourpre, et mesurant de 3 à 4 cm de diamètre. Sa peau épaisse a une double couleur : verte à l’intérieur et pourpre à l’extérieur. Sa chair gélatineuse est blanche ou rosée et renferme 4 grosses graines.

Le goût du Jaboticaba

Au Brésil, le Jaboticaba est très apprécié cru, tout en sachant qu’il est préférable de lui retirer sa peau car elle est relativement dure et acide. Faites de même avec les pépins qui ne sont pas agréables à consommer. La pulpe est molle et douce et son goût est sucré et extrêmement savoureux… bref, il se rapproche du raisin par sa forme et son goût !

Jaboticaba : arbre et culture

Comme le cacaoyer et le corossol, le Jaboticaba est un arbre cauliflore, c’est-à-dire que les fleurs et les fruits poussent directement sur le tronc (ou les branches) et non pas sur des tiges (cf. ci-dessous).

Jaboticaba-89783941_s

L’arbre à l’origine du fruit est ramifié dès la base et il étale sa frondaison jusqu’à 15 mètres de hauteur. Jeune, son feuillage à croissance lente est de couleur saumon, puis passe au vert lorsqu’il atteint l’âge adulte. Durant la floraison, le Jaboticaba devient un véritable spectacle naturel dévoilant des fleurs blanches regroupées par 4… ces fleurs apportent une touche d’esthétisme à l’ensemble de la végétation !

Pour s’épanouir, c’est un arbre qui a besoin d’un climat subtropical humide, d’un sol fertile et faible en acide. Pour autant, il peut aussi pousser sur des sols plus alcalins (de type sable de plage) à condition qu’il soit parfaitement sarclé et irrigué. Notons que c’est un arbre très prolifique puisqu’il n’est pas rare que les arboriculteurs brésiliens fassent de 5 à 6 récoltes par an lorsque les conditions climatiques sont optimales.

Enfin, la cueillette du Jaboticaba est très simple car le fruit peut se récolter directement à la main sur le tronc de l’arbre fruitier. Comment savoir si un Jaboticaba est mûr ? Quand sa couleur fonce, à la limite du noir !

II] Jaboticaba : vertus, calories et bienfaits

C’est un fait, les vertus du Jaboticaba sont multiples, car – même si peu d’études ont été faites – les tribus brésiliennes l’utilisent encore aujourd’hui pour se soigner. Voici donc les principales vertus du Jaboticaba…

Jaboticaba : analyse nutritionnelle

Tout d’abord, il faut savoir que le Jaboticaba est un fruit très nourrissant, car très sucré.

100 g de Jaboticaba contient :

– 45 Kcal de calories ;

– 12,60 g de sucre ;

– 0,11 g de protéines ;

– 12,60 g de glucides ;

– 0,01 g de lipides ;

– 6,30 mg de calcium ;

– 9,20 mg de phosphore,

– 0,08 g de fibres ;

– 0,49 mg de fer ;

– 0,02 mg de vitamine B1 ;

– 0,02 mg de Vitamine B2 ;

– 0,21 mg de Vitamine B3 ;

– 22,80 mg de Vitamine C.

Les bienfaits et vertus du Jaboticaba

Propriétés du Jaboticaba : bienfaits santé et régime

Apprécié pour son goût, le fruit du Jaboticaba est également très prisé pour ses vertus médicinales. Dans la pharmacopée traditionnelle brésilienne, les décoctions de peaux séchées de Jaboticaba sont utilisées pour combattre de multiples maladies comme l’asthme, la diarrhée, les angines et même l’hémoptysie (rejet de sang lors d’une toux).

Il est également utilisé pour lutter contre le rhume. Plusieurs de ses composants renferment en effet des anti-inflammatoires. Une décoction gargarisée peut ainsi traiter l’irritation des amygdales.

Par ailleurs, un verre de jus de Jaboticaba par jour serait excellent pour réduire le diabète et pour améliorer la fonction hépatique. Une vertu confirmée par le professeur Marcia Valeria Quitete qui en 2018 a assuré la coordination d’une étude sur le Jaboticaba réalisée par l’institut de biologie de l’Université de Campinas (Etat de Sao Paulo – Brésil).

Côté perte de poids, le Jaboticaba est également un bon complément au régime alimentaire car il est faible en gras et en calories. De plus, la peau, riche en fibres alimentaires, permet de contrôler votre appétit et faire disparaitre votre sensation de faim.

Un fruit qui possèderait aussi des propriétés anti-cancérogènes et serait donc en mesure de prévenir cette maladie car il est riche en antioxydant. Pour autant, il convient de préciser que ces vertus n’ont été observées que par les tribus brésiliennes, la science ne s’étant pas encore intéressée aux liens entre le Jaboticaba et le cancer !

Utilisation du Jaboticaba dans la cuisine de tous les jours

Très peu connu des scientifiques, le Jaboticaba est en revanche très apprécié par les fins gourmets, il figure dans de nombreuses recettes sud-américaines. Il est en effet possible de le cuisiner pour le rendre encore plus savoureux. Il sert ainsi à la confection de salades de fruits, de tartes, de jus, de confitures et de gelées. On l’utilise aussi en décoration sur une assiette de fromages ou avec un hors-d’œuvre.

Jabocitaba frais - recettes

Au Brésil, le fruit est aussi utilisé pour fabriquer du vin grâce à un procédé spécifique de fermentation, une technique qui n’est connue que par les aborigènes. Sachez d’ailleurs que naturellement la fermentation de Jaboticaba commence 3 à 4 jours après sa cueillette.

III] A propos du Jaboticaba : le saviez-vous ?

Mais au fait que signifie Jaboticaba ? C’est un nom dérivé des vieux termes : Tupi Jabuti (tortue Jabuti) et Caba (lieu). En résumé, là où se trouvaient les tortues Jabuti, poussait aussi cet arbre qui porte donc désormais un nom dérivé de cette tortue endémique brésilienne. Il faut dire que les Brésiliens vénèrent leur arbre à fruits, la ville de Contagem (État du Minas Gerais – Brésil) lui a même créé un festival : le Jaboticaba Festival ! D’autres interrogations ? Nous y répondons…

Comment bien les choisir et signes extérieurs de qualité ?

Les consommateurs habitués à ce fruit brésilien n’éprouvent aucune difficulté à bien le choisir. Un choix plus compliqué pour un néophyte, voici donc quelques conseils : privilégiez les baies rondes, intactes, bien fermes et luisantes. N’achetez pas un Jaboticaba s’il a des tâches. Préférez enfin un Jaboticaba foncé, presque noir.

Les nombreuses variétés du Jaboticaba

Il existe une multitude de variétés du Jaboticaba :

– Le Sabara, également produit au Brésil, est un fruit de plus petite taille que le Jaboticaba habituel, mais il conserve sa saveur douce et sucrée.

– Le Paulista, d’une taille plus imposante, a également une peau plus épaisse qu’il faut enlever avant de consommer le fruit.

– Le Rajada est un gros fruit couvert d’une peau verte qui a tendance à virer au bronze. Sa peau est en revanche moins épaisse que celle du Paulista.

– Le Branca est un fruit imposant d’un vert très brillant. En fait, le fruit est tout d’abord blanchâtre avant de devenir vert lorsqu’il arrive à maturité. Son goût diffère de celui du Jaboticaba, mais sa chair reste soyeuse et douce.

– Le Ponhema est un fruit moins rond, plus pointu, et de taille moyenne. Sa peau est soyeuse et agréable au toucher. Plus dur que le Jaboticaba, il doit donc être parfaitement mur pour le consommer. On le réserve d’ailleurs bien souvent à la confection des confitures et des gelées.

– Le Rujada a quant à lui une couleur blanche tirant sur le violet. Comme pour le Ponhema, le fruit doit être bien mur pour être consommé…

Comment bien conserver les Jaboticaba ?

Pour bien conserver le Jaboticaba, rien de mieux que de le congeler. Et si vous choisissez de le mettre au réfrigérateur, sachez que vous pourrez le déguster durant 2 semaines au maximum. Dans ce cas, mettez-le dans un sac plastique perforé…

Si cet article vous a plu, lachez un pouce ! Cela nous aide beaucoup.

Rédigé par Alex
ico-facebook-alexet-alex
Rédigé par Alex
ico-facebook-alexet-alex

Comment améliorer le quotidien de votre entreprise ?

Découvrez les solutions de convivialité au bureau d'Alex & Alex (fruits au bureau, café, thé, en-cas variés...)

DECOUVRIR

A votre avis

icone balance Calculez votre IMC

Calculez votre IMC et vérifiez si vous êtes au top de votre forme !

alex-et-alex-mockup-livre-bien-etre

Guide du Bien-Être au Travail

Inscrivez-vous pour recevoir votre guide gratuit.

N

Merci, nous avons bien reçu votre demande.

N

Des recommandations personnalisées pour améliorer votre bien-être au travail.

N

Des conseils nutrition & santé adaptés au monde du travail.

N

Des Dossiers inédit sur la Qualité de vie au travail.

N

Des interviews de coach sportifs & professionnels sur le mieux-être au travail.